Les jeunes, la mort et l’au-delà… Tendances et problématiques contemporaines

Categories: Podcast

par Daniel FAIVRE, historien, directeur du GERIH (Groupe d’Etude et de Recherche Interdisciplinaire en Humanités) – CUCDB


Depuis les dernières décennies du XXe siècle, la fissure entre la sphère de la mort et celle de la vie s’est élargie dans nos sociétés postindustrielles et touche davantage encore les jeunes. En effet, l’allongement de l’espérance de vie et la baisse significative des toutes les formes de mortalité infantile ou juvénile renforce l’idée que, pour la jeunesse, la mort, c’est les autres, la mort, c’est les vieux.
Et comme la ferveur religieuse dans la jeunesse continue l’érosion qu’elle a amorcée au XIXe siècle, l’attitude des jeunes face à la mort n’est plus aussi liée aux archétypes chrétiens antérieurs. De là naît une nouvelle posture face à la mort, qui se manifeste par un « jeunisme », présenté comme un mode de vie universel et des attitudes d’évitement des défunts, telles les « marches blanches ».