Morale, religions et laïcité à l’école

Categories: Conférences et sessions nationales

L’enseignement laïc de la morale peut-il se passer de l’enseignement du fait religieux ?

Session nationale Ifer 2013 – du 18 au 22 novembre 2013 au CUCDB Dijon

Contexte

La problématique du fait religieux à l’école est aujourd’hui bien souvent occultée. Les orientations ministérielles favorables à son enseignement depuis l’époque du rapport Joutard (1989) et plus encore du rapport Debray (2002) ne bénéficient plus de la même visibilité ni des mêmes dispositifs d’accompagnement.

Les questions portées par certaines revendications assimilées à du « religieux identitaire » – revendications vestimentaires, alimentaires, ou liées au temps scolaire, voire aux contenus des enseignements – ont entraîné un traitement d’abord réglementaire des faits religieux, qui tend à éclipser son approche culturelle. Le tout sur fond de « réaffirmation laïque », qui modifie sensiblement le contexte général en la matière. Cependant, l’Enseignement Catholique maintient contre vents et marées la prise en compte du fait religieux comme une priorité éducative. Mais il reste beaucoup à faire pour clarifier les modalités de cette volonté et pour la concrétiser sur le terrain.

 

Objectifs

– Aider les enseignants de toutes les disciplines et les personnels éducatifs à connaître et à prendre en compte les nouvelles dispositions ministérielles quant à « l’enseignement laïque de la morale ».

– Les aider à relier, selon opportunité, cet enseignement à celui du fait religieux et de la laïcité à travers leurs champs d’activité respectifs (différentes disciplines, vie scolaire).

– Les informer quant aux derniers apports des sciences humaines (histoire, sociologie, philosophie, anthropologie…) concernant les diverses compréhensions de l’éthique et de la morale. Leur faire connaître certaines initiatives et outils mobilisés en Europe à cette fin et leur montrer comment la question éthique habite et anime notre société et ses débats.

 

Contenu

Rassemblant universitaires et acteurs de terrain, cette session de formation sera l’une des premières à instruire le dossier riche, complexe et sensible des rapports entre morale, éducation, fait religieux et laïcité. Une plus grande attention à la transmission à l’école de la morale et de la laïcité implique en effet de jeter un nouveau regard sur l’enseignement du fait religieux, conceptuellement et historiquement inséparable de la première comme de la seconde. Elle implique aussi de tirer toutes les conséquences de cette démarche innovante tant sur les plans de la didactique et de la pédagogie que de la vie scolaire et des disciplines (Lettres, Histoire-géographie, Philosophie, SVT, Education physique et sportive, ECJS, Histoire des arts…). Après avoir expliqué en détail les orientations ministérielles, notre premier objectif sera ainsi de repérer dans les disciplines les occasions d’aborder la question éthique et d’analyser ses traitements potentiels, le tout en tenant compte du « caractère propre » de l’Enseignement Catholique.

 

Public

– enseignants 1er et 2nd degré,

– personnel éducatif,

– chefs d’établissement,

– adjoints en pastorale scolaire